Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Alerte SEO : pourquoi mon site n'apparaît plus dans la première page de recherche Google?

Alerte SEO : pourquoi mon site n'apparaît plus dans la première page de recherche Google?

23 juillet 2020Par Gabriel Lussier

Le 4 mai dernier avait lieu une mise à jour des algorithmes de Google en pleine pandémie du Coronavirus, ce qui a fait froncer les sourcils de plusieurs experts SEO. Le monde a beau être en crise, rien n'arrête le progrès des géants du web.

Bien que la documentation relative à cette mise à jour ne soit pas encore publiée (on compte environ 6 à 12 mois suivant un changement majeur pour voir les impacts et les analyses approfondies), plusieurs experts du domaine croient avoir compris les bases de la mise à jour.

Leurs analyses leur ont permis d’observer une corrélation entre les changements observés et les critères d’évaluation du E‑A‑T.

En attendant la documentation des prochains mois, nous vous offrons un cours 101 sur les algorithmes de Google et sur le système d’évaluation E‑A‑T pour vous permettre de mieux comprendre la différence entre les deux et ce qui s’est passé le 4 mai.

Un algorithme Google, ça mange quoi en hiver?

Pourquoi vous parler d'algorithmes?

Eh bien, une croyance populaire est que le E‑A-T est l’un des nombreux algorithme de Google. C'est faux. La différence peut paraître légère, mais en réalité, elle ne l’est pas du tout. D’où l’importance de clarifier la différence pour éviter les confusions.

Ces algorithmes mathématiques sont très nombreux en raison des mises à jour fréquentes que Google effectue pour s’assurer d’un bon service. Expliquer les différentes composantes de chaque algorithme prendrais plusieurs heures, je vous en évite donc le supplice. Mais avant de comprendre le fonctionnement des algorithmes de Google, il est important de comprendre leur utilité. En voici une illustration :

Exemple du processus de recherche

Prenons par exemple, « meilleure poutine au Québec » comme requête Google. Même si on sait que la meilleure est à Drummondville 😉, Google possède 2 060 000 documents pour répondre à notre demande. C’est à ce moment que les algorithmes entrent en jeu.

En effet, ce sont ceux-ci qui font une sorte de tri et de classement pour nous présenter les résultats les plus pertinents en premier. C’est à ce moment que les bonnes pratiques SEO permettent de se distinguer de la compétition et ressortir dans les premiers résultats de recherche.

En résumé, les algorithmes décident de si votre site internet apparaît sur la première page de recherche (ou pas).

Si le E‑A‑T n’est pas un algorithme qu’est-ce que c’est?

Quant à lui, le E‑A‑T est un ensemble de critères d’évaluation utilisé par les évaluateurs de qualité Google pour noter un site web. Voyez un peu ces évaluations comme les commentaires laissés par des clients au restaurant. Comme un restaurant, Google s’en sert pour voir ce qu’il peut améliorer et pour veiller au bon fonctionnement des systèmes.

Mais qui sont ces évaluateurs de qualité?

Plus de 10 000 personnes sont engagées par Google avec le mandat d’évaluer les résultats de recherches manuellement. Leurs évaluations sont basées sur les critères du E‑A‑T (entre autres, vous pouvez consulter leurs paramètres de travail dans un léger document de 168 pages expliquant les critères qu’ils doivent valider) et permettent de donner une note à une page ou un site internet.

Par conséquent, les évaluateurs ont pour objectif de s’assurer que les résultats de recherches soient pertinents.

Ces scores n’ont pas d’impact direct sur le classement d’un site web. Toutefois, les données générées avec le E‑A‑T sont utilisées pour améliorer les algorithmes du moteur de recherche. C’est donc un investissement à long terme d'améliorer son site web selon les critères E‑A‑T, puisque les impacts peuvent survenir sans aucun avertissement lors d’une mise à jour.

Il faut toutefois faire attention, puisque ce ne sont pas que les pages analysées qui seront affectées, mais toutes celles qui font partie du YMYL (dans le cas échéant). Le quoi? Ne vous en faites pas, l’explication du YMYL arrive!

En bref, il faut voir le E‑A‑T comme une façon de faire briller votre site web plus fort que celui de la compétition.

Est-ce que je peux être affecté par le YMYL?

Pour être affecté par ce système d’évaluation de Google, il faut avoir un site web trouvable à l’aide de mots clés qui relatent d’un certain vocabulaire. Celui-ci comprend tout ce qui peut toucher à « Your money or your life » — que Google raccourcit par l’abréviation YMYL. Les sites internet qui sont dans cette catégorie sont donc tous ceux qui peuvent potentiellement avoir un impact sur votre argent ou votre vie d’une manière directe ou indirecte.

Parmi ceux-ci, on y retrouve les sites internet avec le contenu relié aux domaines suivants :

  • La santé : tout ce qui touche de près ou de loin la médecine, les maladies, les hôpitaux, etc.
  • Le secteur financier : les recommandations sur les investissements, taxes, prêts, assurances, etc.
  • L’actualité importante : les articles écrits sur des sujets comme le monde des affaires, la politique, la science ou les technologies
  • Le droit et société civile : les débats politiques actuels ou les conseils juridiques sur des sujets sensibles
  • Les groupes de personnes : les problèmes raciaux, les groupes ethniques, les groupes religieux, etc.
  • Autres : tout ce qui touche à YMYL est considéré, on y retrouve alors aussi le domaine de l’entrainement, la nutrition ou encore des sites liés à la recherche d’emploi ou aux stages universitaires.

Ainsi, Google a mis en place des standards de qualité plus élevés pour tous les mots clés reliés à ces catégories. La raison est fort simple : de la mauvaise information pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l’utilisateur, que ce soit pour sa santé physique, santé mentale, sa santé financière, son bonheur ou sa sécurité. Il est donc important de s’assurer que l’information diffusée par Google soit pertinente et fiable.

Que signifie l’acronyme E‑A‑T?

Pour répondre à cette question, décortiquons l’acronyme lettre par lettre.

Expertise

Aucune traduction requise ici, puisque le E de l’acronyme représente en français comme en anglais le critère de l’expertise recherché par les évaluateurs Google. Cette expertise des créateurs de contenu principaux sert à s’assurer de partager de l’information de bonne qualité.

« The expertise of the creator of the MC [Main Content] »

Par exemple, le domaine de la santé est fortement touché par le E‑A‑T puisqu’il est nécessaire d’avoir un minimum d’expertise dans le domaine pour donner de l’information. Ainsi, un contenu créé par un chirurgien reconnu aura beaucoup plus d’impact au niveau de l’expertise qu’un commentaire laissé par une personne anonyme sur un forum. La raison est que, bien qu'il est possible que les deux aient des connaissances dans le domaine, le chirurgien a une accréditation supplémentaire prise en compte par les évaluateurs Google.

Authoritativeness

Traduit en français, le A du E‑A‑T signifie l’autorité. Ce critère va de pair avec le dernier puisqu’avec l’expertise vient souvent l’autorité. Les évaluateurs Google, une fois de plus, se basent sur ce critère pour évaluer la pertinence des résultats de recherche.

« The authoritativeness of the creator of the MC, the MC itself, and the website »

Prenons en exemple Alexandre Taillefer qui déciderait demain matin d’écrire un article de blogue intitulé « Comment réussir en affaires » et de le publier dans le journal les affaires. De son côté, un finissant à l’université de Sherbrooke en administration des affaires décide lui aussi d’écrire un article sur le même sujet. Toutefois, il est publié dans le journal local L’Express. En raison de ce critère du E‑A‑T, l’article écrit par Alexandre Taillefer ressortira bien avant celui du finissant puisque Mr Taillefer possède une autorité liée à son expérience dans le monde des affaires. La plateforme de publication peut également jouer un rôle dans l’autorité de l’article puisque la journal les affaires a une autorité plus importante dans le monde des affaires que le journal L’Express.

Trustworthiness

Pour ce qui en est de la dernière lettre, le T se traduit à la fiabilité ou la confiance que l’on peut avoir envers le site web. Les évaluateurs Google s’assurent lors de leurs recherches que les sites web affectés par le E‑A‑T soient de confiance. Ils en profitent au passage pour vérifier la confiance que l’on peut avoir envers le contenu et son créateur.

« The trustworthiness of the creator of the MC, the MC itself, and the website »

De même, si on choisit de se pencher sur un commerce électronique, on peut s’assurer de la fiabilité d’un site de ce genre par la présence (ou non) d'avis clients. Il est en effet difficile de juger d’un détaillant si aucun consommateur ne peut partager publiquement son niveau de satisfaction par rapport à son expérience. On peut également se baser sur le niveau de sécurisation du site : un site qui enregistre des transactions sans être sécurisé ne peut être considéré comme fiable.

Comment créer des contenus performants selon les critères du E‑A‑T?

Plusieurs bonnes pratiques peuvent être utilisées pour performer selon le E‑A‑T. En voici quelques-unes :

Offrir un contenu de qualité

Celle-ci peut sembler évidente aux yeux de tous, mais il réellement important d’avoir un contenu de bonne qualité. Il est même recommandé de retirer de son site web tout contenu pouvant être considéré de mauvaise qualité, même s’il est publié depuis longtemps. Ainsi, on s’assure de montrer le meilleur de notre contenu à nos lecteurs et aux évaluateurs.

3 choses à prendre en considération pour la création d’un bon contenu :

  • Le contenu doit être accessible et compréhensible par la majorité des gens
  • Le contenu doit être mis à jour continuellement et présenter les dates de mise à jour s’il y a lieu
  • Le contenu doit être rédigé par un auteur de bonne réputation et qualifié

Si ces points sont respectés, le score E‑A‑T sera inévitablement augmenté par les évaluateurs Google et cela aura un impact sur votre classement lors des prochaines mises à jour.

Présenter le créateur

Pour avoir un bon score E‑A‑T en tant que site YMYL, il est fortement recommandé de bien présenter le ou les auteurs de chaque article de blogue. Puisque des sujets sensibles sont à l’honneur, les lecteurs et les évaluateurs de Google doivent pouvoir valider la qualité de la source. Google veut s’assurer en faisant ainsi, que les auteurs sont éprouvés et qu’un maximum de lecteurs se font conseiller de la bonne façon par quelqu’un de confiance. Il en va donc de soi de dédier une petite partie des articles de blogue à l’auteur (souvent dans l’entête).

Il est également recommandé d’avoir une partie sur votre site web dédiée à la biographie des auteurs. Avec cette section, il est possible non seulement de se présenter, mais aussi de présenter son équipe. De surcroit, la possibilité ajoutée d'insérer un lien vers cette page nous évite de devoir présenter l’auteur au début de chaque article.

Pour ce qui en est des commerces électroniques, il n’est pas nécessaire d’inscrire le nom de l’auteur d’une page du site web. Il est toutefois recommandé que les informations pour contacter l’entreprise ou le service à la clientèle soient facilement accessibles.

Faire preuve de fiabilité

Si vous œuvrez dans les secteurs du YMYL, il est important de trouver un moyen d’afficher la fiabilité de votre entreprise. Plusieurs bons moyens sont faciles à mettre en place.

Un grand classique : la présentation d'avis clients

Peu importe le domaine, le client a toujours quelque chose à dire. Le fait de le laisser partager son avis démontre une grande ouverture et une certaine fiabilité si l’entreprise prend soin d'interagir avec les utilisateurs. Il est donc inutile de mettre en place une section commentaires si personne ne compte les analyser et agir en conséquence.

L'équivalent du diplôme sur le mur

Il est aussi possible d’afficher sur son site web ses accréditations, certifications, normes et autres mentions du même type. Que ce soit propre à certains employés ou à l’entreprise au complet, en faire la promotion démontre une crédibilité et prouve que l’on peut accorder notre confiance à l’entreprise. Vous pouvez ajouter ces éléments dans la partie « À propos » de votre site web pour la simple et bonne raison que c’est l’endroit le plus logique où le faire.

Et le grand prix de la fiabilité va à...

Une autre idée pour augmenter votre crédibilité est d’afficher les prix et mentions d'honneur remportés par l’entreprise s’il y a lieu. Vous avez gagné le ruban du meilleur employeur? Un trophée du service client? Une plaque de qualité des produits? Peu importe, ce sont sans aucun doute des outils efficaces pour améliorer votre image et votre réputation!

Ceinture de sécurité informatique

La dernière façon d'augmenter sa fiabilité est de sécuriser votre site web. Ceci est un bon gage de confiance pour les évaluateurs Google ainsi que les utilisateurs. Cette sécurisation est particulièrement cruciale pour les commerces en ligne puisqu’ils invitent les clients à saisir des informations privées afin de faire des achats. Évidemment, la protection du site web assure au client que ses informations demeureront privées.

Mais finalement, qu’est-il arrivé le 4 mai dernier?

Le 4 mai dernier avait lieu une mise à jour de base de Google qui a affecté le positionnement organique de plusieurs sites internet. Cette mise à jour a eu lieu en plein milieu de la pandémie de la Covid‑19, ce qui a fait froncer les sourcils de plusieurs experts SEO puisque le monde était en pleine crise, mais bien entendu, les deux événements sont liés.

COVID‑19, SEO et algorithme Google

Selon plusieurs, la mise à jour a donc été faite directement EN RAISON de la crise du COVID‑19. Ce qui explique cette théorie, c'est que le nombre de recherches précises a augmenté en flèche, ce qui a demandé à Google de s’adapter pour continuer à offrir du contenu pertinent et de qualité. Pour tout dire, de plus en plus de noms de villes étaient saisis dans la barre de recherche, et les résultats touchaient directement la vie des gens. L'algorithme a donc été ajusté pour avantager les médias régionaux.

En effet, la COVID‑19 a poussé les utilisateurs à consulter beaucoup plus les sites YMYL, d’où l’importance accrue de propager un contenu de qualité. Bien que Google n’ait pas encore confirmé officiellement les changements de la mise à jour des algorithmes, plusieurs analyses ont été effectuées. Ces dernières nous permettent donc de comprendre qui a été affecté et comment. Et comme à chaque mise à jour, il y a des gagnants et des perdants.

Le bilan du combat pour la première page des résultats de recherche

Parmi les gagnants de cette dernière mise à jour, on retrouve les sites et les marques avec un profil de liens forts. Ces liens sont mieux connus dans le monde du SEO comme étant des backlinks : liens externes qui mènent à un site internet. Un bon exemple de backlink est un détaillant qui place un lien de redirection vers le fournisseur d’un produit.

Il est important de noter que les gagnants sont ceux qui avaient des liens de bonne qualité et non en plus grande quantité. Avant, avoir beaucoup de bakclinks permettait d’augment son classement organique, maintenant c’est plutôt la qualité qui est évaluée. Les sites web qui s'étaient concentrés sur la quantité ont alors vu une baisse significative de trafic sur leur site internet, tandis que ceux qui en avaient quelques-uns de bonne qualité ont vu leur trafic augmenter.

Une autre chose que les experts ont pu analyser, c'est que les perdants de cette mise à jour ont souvent des choses en commun : 3 aspects moins bien exploités, soit l’expertise, l’autorité et la fiabilité. Ça ressemble drôlement aux 3 critères du E‑A‑T!

Des mises à jour antérieures avaient également relevé l’importance du E‑A‑T pour les sites YMYL puisque certains avaient perdu une quantité considérable de trafic en raison du non-respect de ces critères. L’importance d’avoir de bonnes pratiques du E‑A‑T est donc de plus en plus grande et augmente de façon constante.

C'est bien beau tout ça, mais comment on améliore son SEO?

Google a tout de même fait des recommandations pour les gestionnaires de sites internet et les experts SEO afin de nous aider à surmonter la mise à jour. Il est conseillé de baser son contenu sur la qualité d’abord et avant tout. Google recommande également de faire une analyse de son site en se posant des questions sur les 4 thèmes suivants :

  • Contenu et qualité : le site web offre-t-il un contenu original et précieux qui va au-delà de la copie? Les méta titres et descriptions sont-ils attrayants et conçus pour correspondre au contenu? Souhaitez-vous en tant que webmaster partager ce contenu avec des amis?
  • Expertise : le contenu est-il fiable? La page contient-elle des erreurs? En tant que webmaster venant sur le site via Google, lui feriez‑vous confiance vous‑même?
  • Présentation et production : le contenu semble-t-il bien étudié et produit ou ressemble‑t‑il davantage à une production de masse? Y a‑t‑il trop d'annonces? Le site se charge-t-il de manière conviviale sur tous les appareils?
  • Comparaison compétitive : le site web offre-t-il une valeur ajoutée par rapport à d'autres concurrents? Le contenu répond-il aux attentes des utilisateurs?

Au final, il est important de comprendre que la dernière mise à jour des algorithmes semble avoir un lien direct avec les critères du E‑A‑T, mais que le E‑A‑T n'est pas un algorithme en soi. Comme expliqué précédemment, ces critères sont des outils utilisés pour mettre à jour ces fameux algorithmes. C’est donc probablement à partir de ces critères que Google a basé la mise à jour du 4 mai dernier. Il faut alors adapter ses pratiques pour répondre aux exigences du E‑A‑T afin de ne pas dégringoler dans le classement organique Google.

Des problèmes de référencement? Nmédia peut vous aider!

Nos stratèges marketing et nos rédacteurs web travaillent en collaboration pour optimiser votre page, améliorer son positionnement et s'assurer d'attirer un maximum de trafic sur votre site web, et ce, tout en respectant vos objectifs d'affaires personnels.

Contactez-nous pour que nous puissions établir une stratégie adaptée à votre budget ensemble afin de voir votre compagnie apparaître sur les premières pages de recherche Google en un rien de temps!