Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Deux rédactrices Web qui n'ont pas le clavier dans leur poche!

Deux rédactrices Web qui n'ont pas le clavier dans leur poche!

17 août 2017Par Laurence Blanchette
Catégorie :

Commençons par Véro

Comment fais-tu valoir ta créativité dans des mandats où la rédaction est plus technique?

Je rappelle toujours à nos clients qu’on parle d’abord à des humains. Alors même s’il s’agit d’un site plus technique dédié à « faire de la business », on doit rester intéressants et originaux. Les gens sont exposés à des quantités phénoménales d’informations chaque jour! Il faut trouver un moyen pour attirer leur attention, et un ton corporatif ça ne fonctionne pas toujours bien.

Préfères-tu les travaux de longue durée ou des mandats plus courts?

Je préfère les mandats courts puisqu'on voit rapidement le fruit de notre travail et c’est motivant! Bien sûr, c’est aussi très gratifiant de voir un long projet aboutir après plusieurs mois!

Qu’est-ce que tu aimes le plus de ton travail?

J’aime les mandats où j’ai le feu vert pour laisser aller mon imagination et mon humour! Ce que j’aime aussi chez Nmédia, c’est le temps pour l’auto-formation. Ça fait une grande différence dans mon travail et ça me permet de rester à jour.

Qu’est-ce que tu trouves le plus difficile de ton travail?

Devoir expliquer les sujets très techniques et complexes comme s’il s’agissait de mon domaine d’expertise.

Quels sont les principales différences entre la rédaction traditionnelle et la rédaction Web?

La rédaction traditionnelle n’a pas à tenir compte des algorithmes de Google, des mots-clés, d’une stratégie marketing, de l’attention de courte durée des lecteurs, etc. En Web, « less is better », et c’est ce qui a été un de mes gros défis à mes débuts!

Quelles stratégies utilises-tu dans ta rédaction pour les réseaux sociaux?

À chaque publication sa réflexion! Dépendamment de la plateforme, du sujet et de la réaction voulue, je pense toujours à mon public cible. Comment attirer son attention? Quel vocabulaire utiliser? Sur quel sentiment jouer? J’utilise aussi mes collègues en marketing!

Avec quel corps de métiers collabores-tu le plus souvent?

Je travaille de très près avec ma collègue en rédaction, puisque je corrige tout ce qu’elle écrit, et vice versa. Je travaille aussi avec les designers et l’équipe de marketing. J’aime brainstormer avec eux, que ce soit pour la création d’une page Web, des sujets d’articles de blogue ou des concours. Les échanges amènent des idées originales que je n’aurais pas eues toute seule.

Quelles études as-tu faites pour devenir rédactrice?

J’ai fait un baccalauréat à l’université de Sherbrooke : English and Intercultural Studies: Professional writing, literature and translation. J’ai aussi un certificat de traduction, mais j’ai vite réalisé que ce n’était pas vraiment ma tasse de thé!

Et maintenant, au tour de Nancy

Au niveau de la traduction, quelle est ta structure de travail?

Il y a plusieurs techniques en traduction. Pour ma part, je préfère traduire paragraphe par paragraphe, quitte à interrompre ma traduction pour chercher. L'important est de toujours se réviser et idéalement faire réviser sa traduction, comme on fait ici chez Nmédia.

Quelles sont les qualités qu’une rédactrice Web devrait absolument avoir selon toi?

La curiosité et la soif d'apprendre, absolument. Dans notre domaine on touche à tout. On doit pouvoir s’investir corps et âme dans des domaines qu'on ne connaît pas du tout. Il faut aussi s’intéresser aux domaines des collègues avec qui on collabore; le marketing, le UX, le design et l’intégration.

En quoi chacun de tes projets sont différents ou semblables les uns des autres?

Vraiment, j'essaie de penser à deux projets identiques et je ne trouve pas. Chez Nmédia, il y a plusieurs types de projets possibles (site Web, application, microsite, page d’atterrissage, etc.), et ce, dans des domaines extrêmement variés.

Quels sont tes plus grands défis au quotidien, et comment les relèves-tu?

Le plus grand défi est de faire comprendre la complexité et l'importance de la rédaction Web. Beaucoup pensent qu'il suffit d'être « bon en français » pour être rédacteur Web. En fait, c'est plus compliqué : on doit pouvoir vulgariser et synthétiser des sujets complexes pour que ce soit « digeste » à l'écran tout en appliquant une foule de principes SEO.

À quoi ressemble une de tes journées de travail typique?

Chaque journée est différente. Ça peut être de la révision pour une stratégie marketing, de la rédaction pour un site Web, un entretien avec un client ou bien encore de la traduction de bannières publicitaires. C'est très varié, et j'aime ça!

Préfères-tu faire de la rédaction en français, en anglais ou bien de la traduction?

En fait, je préfère surtout réviser et assurer la conformité des textes en général. Je suis TRÈS perfectionniste et tout le monde le sait! En deuxième vient la rédaction en français.

Quelles stratégies utilises-tu pour la rédaction à caractère publicitaire?

Je me mets vraiment dans la peau du client cible. Il faut trouver l’élément distinctif de chaque compagnie et le mettre en évidence. L’utilisateur doit aussi pouvoir deviner le domaine juste en lisant. Les phrases du type « Mon produit est de qualité » me donnent des frissons dans le dos!

As-tu toujours travaillé dans ce domaine?

Non. Mon premier emploi a été dans le domaine des assurances. Je rédigeais les avenants de contrats et je m'occupais des brochures d'assurance. Ça m'a beaucoup servi : je suis maintenant l'experte pour nos clients dans le domaine de l'assurance, et c'est justement la spécialité de Nmédia!

Pour finir, 2 questions pour nos 2 pros de la rédac

Qu’est-ce que vous faites lorsque vous ne travaillez pas?

Nancy : Lire, lire et lire! Sinon je vais souvent au gym. Et je regarde Netflix (je ne peux pas être parfaite).

Véro : Si je suis en vacances, je pars en voyage! Sinon, je fais des sorties à vélo et en kayak, je vais voir des shows d’humour, je visite des amies… Un peu de tout!

Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous? 😊

Nancy : J'ai plusieurs personnalités, mais au travail, je suis clairement une abeille. Un peu dérangeante, mais tellement utile à l'écosystème!

Véro : J’hésite entre l’oiseau pour les voyages et la marmotte pour dormir tout l’hiver!

Tu as ça en toi, la rédaction Web?

Tu penses avoir ce qu'il faut pour joindre l'équipe de rédaction? Ça tombe bien parce qu'on recrute! Consulte le poste de rédacteur Web et envoie-nous ton CV!