Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
No_image-blogue

Le m-commerce a finalement pris son envol!

8 février 2016Par Louis-David Noël

En janvier dernier, j’écrivais un article portant sur le commerce mobile et sur les prévisions de hausse des ventes provenant des appareils mobiles. Maintenant que les Québécois sont habitués à faire des achats via le Web et que le nombre de téléphones intelligents est en hausse1, nous pouvons nous attendre à ce que notre province suive la tendance de nos voisins du sud en matière de ventes par mobile.

Petit rappel lexical

Petit rappel avant tout, on appelle « application Web mobile » ou « site mobile » un site Web sur lequel on peut naviguer avec son téléphone intelligent et dont l’interface a été optimisée pour ce dernier.

On l’oppose généralement à l’application native, que l’on définit comme une application conçue spécifiquement pour une famille de téléphones intelligents et que l’on doit habituellement télécharger à partir d’une boutique d’applications (iTunes stores, Google Play, etc.).

Hausse importante du m-commerce en 2012

Comme plusieurs observateurs du Web le prédisaient, l’année 2012 fut une année où le commerce mobile (ou m-commerce) a enfin pris son envol.

Il suffit de jeter un coup d’œil aux statistiques concernant le Black Friday pour s’en rendre compte. En effet, pendant l’Action de grâce de 2012, PayPal a noté une augmentation de 173 % des transactions mobiles comparativement à 2011 et d’une hausse de 133 % pour eBay2.

Cependant, la période des fêtes nous a surpris en ce qui concerne le moyen dont ont fait usage les utilisateurs de mobile pour effectuer leurs achats. Alors qu’historiquement les sites mobiles de m-commerce étaient pratiquement la seule plateforme utilisée pour effectuer des achats, nous avons remarqué que les utilisateurs ont passé 6 fois plus de temps sur des applications natives que l’an dernier pour effectuer leur magasinage3.

Plus d’applications natives, qu’est-ce que ça veut dire?

Les applications natives ont la réputation d’être simplement des jeux ou des applications en lien avec l’actualité. Il est vrai que ce type d’application a un nombre de téléchargements beaucoup plus élevé, ainsi qu’une durée de vie plus étendue, que la plupart des autres catégories d’applications. Cependant, le fait de voir apparaître des applications dédiées au magasinage et aux grandes marques indique que certains comportements changent.

Le mobile est très personnalisé pour son utilisateur. Ça lui permet, par exemple, de garder à portée de main sa marque de vêtement préférée. De plus, la simple action de télécharger l’application laisse entrevoir un désir de faire des achats de manière répétitive et régulière. Par le fait même, il s’attend à recevoir certains contenus privilégiés en échange de publicités et promotions. Il est alors très facile pour une compagnie d’interagir avec l’utilisateur et de le fidéliser à sa marque.

Cependant, les utilisateurs d’une application native s’attendent à une expérience plus riche et personnalisée que le site mobile. Il est donc important de prendre le temps de planifier et d’offrir ces quelques éléments qui sauront satisfaire le public cible.

Conclusion

Finalement, après plus de 15 ans de réflexion et d’essais/erreurs des compagnies et des spécialistes du Web, le mobile devient un outil de vente que l’on se doit de prendre au sérieux. La hausse exponentielle des transactions effectuées à l’aide de nos téléphones intelligents ne peut que continuer de croître rapidement. Par contre, il ne faut pas oublier la présence grandissante des tablettes électroniques. Avec la diversification des appareils offerts et la popularité grandissante de ces « nouveaux » mobiles, le temps des fêtes 2013 pourrait être beaucoup plus « confortable » pour les amateurs de couch shopping.

Bibliographie

  1. Cutler, Kim-Mai. 2012. « Time Spent In Retailers’ Mobile Apps Grows More Than Five-Fold In A Year, Flurry Finds » document HTML, http://techcrunch.com/2013/01/25/mobile-shopping-apps/, Consulté le 25 janvier 2013.
  2. Moyer, Edward. 2013. « Black Friday, Thanksgiving Day mobile sales on rise », document HTML,http://news.cnet.com/8301-1023_3-57553823-93/black-friday-thanksgiving-day-mobile-sales-on-rise/, Consulté le 25 janvier 2013.
  3. NETENDANCES (2012). La mobilité au Québec : une tendance en croissance, 3 (3), Cefrio, Montréal, 16 p.

Autres articles pertinents

Voir tous les articles