Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Le phénomène des villes intelligentes expliqué

Le phénomène des villes intelligentes expliqué

25 septembre 2017Par Marilyne Messier

Loin d'être un nouveau phénomène, on entend parler des villes intelligentes depuis quelques années, surtout dans les grandes villes d'Europe. On commence d'ailleurs tranquillement à voir naître des projets au Québec. D'ailleurs, saviez-vous que Drummondville, notre ville, avait lancé un plan stratégique pour devenir une ville intelligente?

Mais d'abord, qu'est-ce qu'une ville intelligente?

En gros, une ville intelligente est une ville repensée dans laquelle on met en œuvre des moyens pour affecter l'environnement physique et numérique de ses habitants. Le mot d'ordre est d'augmenter la qualité de vie des habitants.

La ville intelligente est souvent associée aux technologies puisque c'est grâce à celles-ci que la plupart des projets sont exécutés. Cela passe par une facilitation de l'accès aux informations (la récolte massive de données et sa redistribution), l'économie durable, l'amélioration des infrastructures et de l'environnement, les développements urbains et sociaux, etc.

On y améliore des opérations telles que :

  • Gestion des transports collectifs
  • Gestion de la circulation routière
  • Gestion des matières résiduelles
  • Gestion des infrastructures d’eau et d’énergie
  • Télécommunication

Des exemples de projets de villes intelligentes stimulants

L'exécution des projets de villes intelligentes prend forme sous divers projets testés à petite échelle. Certaines grandes villes ont même des centres de test dédiés à inventer des projets avant de les mettre en place dans la ville. Voici quelques exemples d’interventions effectuées un peu partout dans le monde :

  • Un site donnant accès à toutes les données de la ville de Rennes
  • Des systèmes d'éclairage intelligents contrôlables sur son téléphone intelligent à Amsterdam
  • Un système de climatisation Districlima alimenté par des déchets à Barcelone
  • Des trottoirs intelligents à Copenhague où le côté ensoleillé est plus large pour profiter de la chaleur et du beau temps
  • Divers systèmes de mesure d'espace de stationnement, bruit, monoxyde de carbone et température
  • Une route sécuritaire pour les enfants qui vont à l'école non accompagnés à Helsinki
  • Un réseau de Wi-Fi gratuit à travers toute la ville à Vienne

La situation des villes intelligentes au Québec

Loin d'être aussi avancés qu'en Europe, on commence à entendre parler de ville intelligente au Québec. Certaines villes ont emboîté le pas :

  • Montréal avec des déploiements de Wi-Fi public, la synchronisation des feux de circulation ou bien la gestion du parc de bus en temps réel.
  • Québec qui a ouvert ses données au public ou bien son projet d'Écoquartier.
  • Saint-Eustache avec son application de rapports de problèmes.
  • Granby avec la mise en place d'un portail transactionnel pour ses citoyens
  • Shawinigan avec un projet d'éclairage urbain intelligent

Au final, c'est un départ relativement tranquille au Québec... C'est donc l'occasion ou jamais de se démarquer. Que ce soit en ouvrant les données au public, en intégrant l'Internet des objets dans les infrastructures ou bien en concevant des applications mobiles avec une accessibilité accrue aux technologies, notre seule limite est notre imagination (et du budget)!

Autres articles pertinents

Voir tous les articles