Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
web_summit

Nmédia au Web Summit 2016

3 novembre 2016Par Louis-David Noël
Catégorie :

Résumé des journées de Nmédia au Web Summit:

1ère journée

2e journée

3e journée

Nmédia va au Web Summit 2016

Depuis plusieurs années, Nmédia se rend dans des événements d’envergure internationale dans le but de maintenir ses connaissances et de rester à l’affût des nouveautés technologiques. Le Worldwide Partner Conference (WPC) et le Build Conference de Microsoft sont devenus des classiques pour nous et notre équipe de développement.

Cette année, nous souhaitions aussi diversifier notre présence dans ce type d’événement en axant davantage sur l’expérience utilisateur, le marketing numérique et la gestion de la relation client.

C’est pourquoi Cédric (vice-président des affaires électroniques et CRM) et moi-même, Louis-David (vice-président expérience utilisateur (UX) et performance numérique) serons à Lisbonne la semaine prochaine pour assister au Web Summit 2016, un sommet mondial portant sur les technologies Web et leur influence sur le monde.

[img]web-summit-2016-nmedia.jpg|450|center|true|web summit Lisbone, Portugal 2016|[/img]

Quatre jours de conférences et de réseautage

Le Web Summit, c'est aussi près de 50 000 participants de 165 pays qui assistent à des centaines de conférences. De plus, nous ne manquerons pas de passer du temps au Canadian Lounge puisque le gouvernement du Québec, en partenariat avec ICT West, le gouvernement de l’Ontario et le gouvernement du Canada, préparent plusieurs activités lors de l'événement.

Pour ceux qui se rendront aussi au Web Summit, ne manquez pas de nous faire signe pour une rencontre rapide! Pour les autres, surveillez la parution de nos articles de blogue dès notre retour, le 11 novembre. Vous y découvrirez les nouveautés 2017 et les innovations du Web!

Résumé de la première journée du Web Summit

Cette première journée a été plutôt chargée pour Cédric et moi. En ouverture, Mike Schroepfer, CTO de Facebook, nous a présenté sa vision de l'avenir des technologies en 3 grands thèmes :

  1. Comment connecter les 4 milliards d'individus qui n’ont pas encore accès au Web
  2. L'intelligence artificielle et son application au quotidien
  3. La réalité virtuelle et les avancées de Facebook dans ce domaine

Le reste de la journée s'est poursuivi avec plusieurs autres conférences et rencontres intéressantes mettant en lumière des exposants et participants inspirants. Nous avons eu droit à une très grande variété de sujets : marketing Web, design, UX et innovations en technologies.

Une thématique s'est démarquée à nos yeux

Il s'agit de l'enjeu de la sécurité des individus et des données. L'industrie des technologies innove et poursuit ses avancées, mais la mentalité de constamment lancer de nouveaux objets connectés inquiète.

En effet, afin d'innover rapidement dans le marché, les entreprises négligent souvent l'aspect de la sécurité ou, du moins, la facilité avec laquelle nous pouvons mettre à jour la sécurité sur ces objets connectés. De plus, une tranche de plus en plus grande de la population ne se soucie pas ou ne comprend pas l'impact de ces enjeux.

[img]nmedia-web-summit-2016.jpg|650|center|true|Cédric et Louis-david au web summit 2016 de Lisbone au Portugal|[/img]

Jour 2 du Web Summit : élections, intelligence artificielle et robots!

Comme il fallait s'y attendre, il y a eu beaucoup de discussion sur l'élection américaine pour débuter la journée. Après un panel d'une heure sur l'impact de cette élection, nous avons pu passer à une autre thématique que la sécurité, soit l'intelligence artificielle.

L'intelligence artificielle selon les conférenciers

Selon eux, l'intelligence artificielle est maintenant suffisamment avancée pour être intégrée dans notre quotidien, que ce soit à travers les plateformes de médias sociaux ou dans nos outils de travail. Nous n'avons qu'à penser à Microsoft Machine Learning ou à la manière dont Facebook filtre nos fils d'actualité.

[img]web-summit-jour2.jpg|450|center|true|web summit Lisbone, Portugal 2016|[/img]

En fait, le prochain défi n'est plus le QI des machines, mais plutôt le QE, c'est-à-dire le quotient émotionnel. En effet, pour que ces robots dotés d'intelligence puissent servir efficacement et s'intégrer à notre quotidien, ils doivent savoir reconnaître les émotions humaines, mais aussi pouvoir les démontrer et les comprendre, voire même les ressentir.

Une belle application de cette notion a été faite avec la démonstration de la compagnie Affectiva, qui a créé un robot permettant d'aider les jeunes autistes à reconnecter avec leur entourage.

Une « robette » un peu inquiétante

Nous avons aussi eu la démonstration du robot Sophia de Hanson Robotique. Il s'agit d'une humanoïde capable d'interagir avec l'extérieur et de comprendre des discussions. Son visage quasi humain exprime la plupart des émotions au fil des conversations, quoi qu'un peu inquiétant par moment. Elle a abordé l'envie de pouvoir évoluer d'elle-même et de se reprogrammer pour pouvoir un jour intégrer notre société et avoir des droits. Cette déclaration a semblé ne pas plaire à l'auditoire!

Votre adresse en échange d'une assurance

Il faut aussi noter la présentation de Mark Wilson, CEO d'Aviva, sur l'utilisation du big data pour tarifer des polices d'assurances. Son objectif : simplement demander l'adresse de la personne pour pouvoir l'assurer peu importe le type de produits d'assurances, et ainsi considérablement réduire le temps de soumission et d'émission des polices. Une première phase est déjà déployée au Royaume-Uni et au Canada.

Troisième et dernière journée au Web Summit

Les conférences de la dernière journée du Web Summit portaient davantage sur le marketing et le UX. La grande thématique : le marketing d'affichage. Que ce soit à la télé, sur un panneau publicitaire ou même sur le Web, le marketing d'affichage est en grande transformation. Maintenant, nous devons penser expérience.

Non pas expérience utilisateur, ni expérience client, mais expérience humaine.

Que ce soit à travers le service à la clientèle, lors d'un achat ou dans la phase de découverte, il ne suffit plus d'être présent ou d'offrir une plateforme. Nous devons être originaux, percutants et, surtout, innovants. Alors que les startups innovent rapidement et semblent avoir compris l'utilisation des médias sociaux, certaines grandes entreprises tentent de se démarquer en créant des contenus ludiques et originaux comme en témoigne cette publicité d'Oreo par le stratège Bonin Bough.

Faire passer un message

Qu'il s'agisse de sécurité informatique ou de la colonisation de Mars (je vous invite d'ailleurs à regarder la vidéo Field trip to Mars de l'agence Maccan), nous devons utiliser les innovations technologiques pour engager et sensibiliser la jeunesse aux problèmes de demain.

Concernant la sécurité informatique, notons le travail de Nico Sell, qui s'est donné la mission d'enseigner le piratage informatique aux jeunes tout en leur transmettant des valeurs positives d'aide à la société et aux entreprises.

Des rencontres inoubliables

Les 3 jours du Web Summit nous ont permis de faire des rencontres incroyables avec des gens de partout dans le monde et de prendre connaissance d'enjeux mondiaux pour les prochaines années. Sécurité, vie privée, voitures électriques, objets connectés, révolution du modèle publicitaire... nous revenons inspirés et avons bien hâte d'en discuter dès la première occasion!

Nous ne manquerons pas, Cédric et moi, de vous partager plus de détails dans nos prochains articles.

Autres articles pertinents

Voir tous les articles