Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Qu'on appelle un administrateur réseau!

Qu'on appelle un administrateur réseau!

24 août 2017Par Véronique Laforest
Catégorie :

Ange gardien de nos systèmes, protecteur des attaques de pirates informatiques, créateur de solutions Web... Être administrateur réseau, c'est beaucoup plus que brancher des ordinateurs et régler des petites anomalies!

De MS-DOS à Windows Server 2016, Mathieu Boudreau, notre administrateur SIR (système et infrastructure réseau) peut comprendre tout système, toute technologie ou toute plateforme numérique. Par chance, on l'a avec nous depuis presque un an! Et on vous avertit, on le garde!

Quel est ton parcours scolaire?

J'ai une AEC en gestion de réseau, mais ça change tellement dans le milieu que le plus important c'est être débrouillard, avoir un très bon esprit d'analyse et faire preuve d'une grande logique. Les connaissances sont utiles, mais on ne peut pas tout savoir. Il faut éviter de sauter des étapes et de tenir les choses pour acquises. C'est important de prendre son temps pour comprendre le fonctionnement d'un système.

Quelle était ton expérience avant Nmédia?

J'ai travaillé dans un studio d'animation où l’on créait des dessins animés pour la télé et des publicités interactives sur support numérique. J’étais administrateur et j’ai même participé à la réalisation de publicités. J’ai découvert et testé une technologie peu connue à l'époque afin de diffuser de la publicité sur écran dans les dépanneurs, clubs vidéo, restaurants et autres commerces. J'ai fait du dessin numérique avec tablette Wacom, du design Web et plusieurs sites Web à mon compte. Je suis assez multidisciplinaire!

J'ai été administrateur de systèmes pour une compagnie de gestion de communautés MMO. Les utilisateurs étaient partout dans le monde! J'ai fait la virtualisation des systèmes avant que ça devienne un mode de pensée instinctif. Quelques mois plus tard, une certaine compagnie d'hébergement Web a offert le concept de virtualisation à tous ses clients!

J'ai aussi travaillé dans le domaine manufacturier comme administrateur réseau. Je suis passé du niveau 1 à 3, pour faire la gestion AS400, et d'autres tâches, en plus d'être la « police » de gestion des accès et règles SOX.

Quel défi de taille as-tu réalisé là-bas?

J'ai fait la migration du système MES en 2 mois alors que l'équipe précédente essayait depuis 2 ans. J'ai monté le projet, documenté les procédures, produit 140 pages de documentation... Le temps d'implantation est passé de 36 à 4 heures. C'était un beau challenge!

Quelles sont tes tâches chez Nmédia?

Bloquer des attaques, gérer la disponibilité des services et des ressources, les back-up et les projets d'amélioration de surveillance avancée, faire du coaching, me renseigner sur les nouvelles manières de faire et la sécurité, et prendre beaucoup de décisions!

Quelles sont les « tendances » en matière d'attaques virtuelles envers les entreprises en ce moment?

Les ransomware (rançongiciel), mais il y en a beaucoup d'autres : les data exfiltration (extraction de données) telles que les contacts-clients ou les listes de prix qu'on peut menacer de vendre aux concurrents... il y a aussi les attaques par déni de service, soit les DDOS ransome. Aujourd'hui, les crimes informatiques sont ceux qui sont les plus sévèrement punis. C'est la prison pendant longtemps!

Qu'est-ce qui t'attire dans ce domaine?

Ça bouge tout le temps, il y a constamment du changement et de nouvelles manières de faire. Oui, il y a une part de routine, mais aussi beaucoup de nouveautés. C'est vraiment stimulant!

Quels sont les principaux désagréments de ton travail?

La pression et le stress, parce que tout peut flancher en un clic!

À l'inverse, qu'est-ce que tu aimes?

L'interaction avec les gens : on discute de problèmes et on arrive à des solutions ensemble. Ici, on est écouté, ce qui n'est pas toujours le cas dans les grosses entreprises. J'aime aussi que ça évolue toujours.

Ça te fait quoi d'être toujours en demande pour résoudre les problèmes?

C'est le fun, c'est un beau défi! Jaser avec d'autres et donner des pistes de solutions, ça fait changement des problèmes du quotidien.

Quelles qualités sont nécessaires pour être administrateur réseau chez Nmédia?

Il faut être autodidacte, capable d'analyser en profondeur et être passionné du Web!

Qu'est-ce qu'on ignore de cette profession?

Les gens s'imaginent qu'on branche des ordinateurs! Mais on gère TOUTE l'infrastructure interne! L'exemple que j'aime donner c'est celui-ci : on est comme un chirurgien cardiaque qui « tient » le coeur d'une main et le bistouri de l'autre, et il ne faut pas éternuer! On gère des opérations critiques. Si on fait 2 mauvais clics, on peut foutre en l'air tout le système. Il faut être complètement dédié à la tâche.

En dehors du travail, quels sont tes passe-temps?

La mécanique, l'électronique, la construction et la domotique avec open source, open hardware, tout! J'ai récemment fait un chauffe-eau « maison » pour la piscine avec un vieux radiateur : ça chauffe la piscine au bois! Je veux automatiser le système pour pouvoir ouvrir les valves et ajuster la température de l'eau. C'est un beau projet et la domotique est un domaine tellement large! Ça peut s'appliquer à un échangeur d'air, à des rideaux, à tout. Avec mon garçon, je veux aussi convertir un vieil hélicoptère téléguidé désuet en drone.

Quand as-tu eu ton premier ordinateur?

En 1989, j'avais 8 ans. Il a coûté 4000 $! Je l'ai fait crasher juste en le manipulant et je l'ai remonté avec le livre de MS-DOS 5 en anglais. Les ordinateurs, c'est ma passion depuis longtemps!

Te considères-tu comme un gamer?

Non pas du tout! Quand je joue, mon but n'est même pas de compléter le jeu. Je me tanne vite! Il faudrait que je change de jeu aux 2 semaines... La dernière fois que j'ai joué au X-Box, ça doit faire 2 ans!

Autres articles pertinents

Voir tous les articles