Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Recherche sociale sur Facebook : bilan de 2013 à aujourd'hui

Recherche sociale sur Facebook : bilan de 2013 à aujourd'hui

10 octobre 2017Par Laurence Blanchette
Catégorie :

Chez Nmedia, ce n'est pas un secret, on raffole du Web depuis longtemps! On a toujours su se garder à jour au niveau des dernières technologies. Comme vous pouvez voir à la fin de cet article, en 2013 on vous parlait déjà des avancements et changements au niveau du moteur de recherche de Facebook.

Il y a déjà 4 ans, Facebook annonçait Graph Search, son nouveau système d'indexation qui permettait de chercher des contenus plus ciblés directement sur la plateforme. Par exemple, on pouvait y écrire « Photos prises par ma famille en 2008 » ou bien « restaurants à New York aimés par mes amis » et Facebook sortait des choix personnalisés pour chaque utilisateur selon son réseau et ses intérêts.

Une inquiétude des utilisateurs : la confidentialité

Les gens n'avaient pas nécessairement envie que des étrangers puissent trouver du contenu partagé sur leur page personnelle. Cependant, Facebook avait été bien clair qu'il ne partagerait aucun contenu dans leurs résultats de recherche privés.

Déjà à cette époque, Nmédia prévoyait une orientation publicitaire et une amélioration du moteur de recherche pour Facebook. Mais qu'en est-il vraiment advenu aujourd'hui?

Récemment, plusieurs changements sont arrivés chez Facebook. Certains utilisateurs ne sont pas en faveur de ceux-ci, mais chaque changement nécessite une adaptation. Une chose qu'on ne peut clairement pas reprocher à Facebook c'est de manquer de vision stratégique. C'est clair que Facebook veut depuis longtemps se faire une place dans les moteurs de recherche, les plateformes de ventes et la publicité payante.

Deux des modifications sur la plateforme

  • L'arrivée de la publicité dans l'application Messenger, qui permet aux entreprises de faire de la publicité dans l'application de conversation en ligne.
  • L'arrivée de Marketplace, qui permet de magasiner ou vendre des produits près de chez vous. Présentement, le triage des articles vendus se fait principalement par géolocalisation et catégorie de produits comme habitation, vêtement, électronique, etc.

Ces avancements pourraient éventuellement arracher une part de marcher à Google. Bien que leur moteur soit encore plus orienté vers le réseau social d'un individu, il est maintenant possible de rechercher des mots-clés précis sur Facebook, comme « Restaurant Montréal » ou « Voiture à vendre ».

Ainsi, les meilleurs choix pour vous seront démontrés selon plusieurs critères (date de publication, emplacement, publications faites par vos amis, etc.) et plusieurs catégories (personnes, photos, vidéos, lieux, groupes, publications, applications, événements).

Mes prédictions pour la suite

Qu'est-ce qui s'en vient chez Facebook? Bien que les tactiques de ce géant soient plus souvent qu'autrement des secrets bien gardés, elles restent tout de même prévisibles. Je crois que les optimisations de leur réseau de recherche ne font que commencer et qu'ultimement le Marketplace et le réseau de recherche seront rassemblés sous un même endroit.

Par exemple, il deviendra possible dans le futur d'écrire « chandail » dans la barre de recherche, voir une catégorie et magasiner un peu « à la Google Shopping ». Un côté publicitaire, par affichage ou même par mots-clés, viendra peut-être s'ajouter au moteur.

Somme toute, il est toujours captivant d'analyser les choix et orientations des géants du Web. D'ici là, restons à l'affût des changements. Peut-être nous retrouverons-nous dans quelques années pour un autre throwback afin de voir si mes prédictions ont été justes (ou totalement fausses ;) )!

La nouvelle recherche sociale de Facebook ne fait pas l’unanimité!Steve Patenaude

La nouvelle recherche sociale de Facebook ne fait pas l’unanimité!

C’est au siège social de Facebook que Mark Zuckerberg, cofondateur et chef de la direction de la compagnie a présenté son nouveau produit, en version bêta. Alors que plusieurs pensaient qu’il dévoilerait son nouveau téléphone, il a plutôt mis au grand jour son nouveau moteur de recherche sociale nommé Graph Search.

Recherche sociale et confidentialité

Ce serait une toute nouvelle méthode pour trouver de l’information sur Facebook. L’outil se base sur les données des utilisateurs du réseau social pour permettre à celui qui fait la recherche de trouver certaines informations, comme se trouver une date, un dentiste ou encore un emploi. Comparativement aux autres moteurs de recherche, Graph Search cherchera uniquement sur le réseau social et non sur toute la toile. De plus, l’outil a été conçu pour que les utilisateurs Facebook puissent avoir l’avis de leurs amis avant ceux d’inconnus contrairement à ce que ferait Tripadvisor ou d'autres sites du genre.

Certains sont inquiets du type d’information privée retrouvé via ce Graph Search. Mark Zuckerberg a confirmé, lors de l’annonce du produit, qu’il était conscient de la confidentialité et que l’outil diffuserait seulement ce que les utilisateurs acceptent de partager. Avant de juger Facebook, il serait important que tous les utilisateurs prennent le contrôle de leur profil avec les paramètres à leur disposition, par la suite nous pourrons rendre le verdict.

Laissons de côté le débat de la vie privée et regardons ce nouvel outil de l‘œil d’entreprises désireuses d’acquérir de nouveaux clients.

Un outil prometteur pour les entreprises

Premièrement, il est prouvé que les références les plus puissantes et performantes sont celles d’amis ou de connaissances. Facebook détient la base pour permettre l’interaction qui, il n’y a pas si longtemps, pouvait se faire au téléphone avec un ami. Imaginez quelqu'un qui cherche un notaire, un plombier ou autre professionnel. Cette personne pourra faire une recherche afin de trouver le professionnel ayant été aimé par ses amis ou amis de ses amis. Le poids de ses résultats sera beaucoup plus important qu’une simple recherche dans Google pour le processus décisionnel du consommateur.

Graph Search simplifie ainsi la tâche lorsque l’on tente de se retrouver dans l’activité Facebook de nos amis. Les gens partagent beaucoup de « trucs » sur le réseau social et la compagnie voulait essayer de démêler le tout. Tout comme Google, Facebook pourrait aussi inclure la publicité d’une entreprise aux abords des résultats de recherche afin d’influencer une personne à regarder ses services. Le tout permettrait de faire une publicité très ciblée par sujet, par mot-clé comme Google le fait actuellement avec AdWords. Les revenus potentiels pourraient faire saliver Facebook. Après tout, le secret des revenus de Google est dans le nombre de recherches et non dans le nombre de clics. Avec plus de 500 millions d’usagers par jour, Facebook aura probablement la masse critique pour faire quelques dollars.

Puisqu’il se trouve sous version bêta, le moteur de recherche n’est disponible que pour une portion limitée d’utilisateurs, mais le but est de le rendre accessible à tous éventuellement.

Il est évident que ce genre de nouveauté ne fera que prononcer l’importance du numérique et surtout des médias sociaux dans le processus d’achat des consommateurs, principalement dans la façon de choisir un fournisseur.

En savoir plus sur Graph Search

Sources

LA PRESSE. « Facebook lance un nouveau moteur de recherche », LaPresse.ca, [En ligne], 14 janvier 2013, http://techno.lapresse.ca/nouvelles/internet/201301/15/01-4611451-facebook-lance-un-nouveau-moteur-de-recherche.php (Page consultée le 28 janvier).

SENGUPTA, Somini, « Search Option From Facebook Is a Privacy Test », New York Time, [En ligne], 14 janvier 2013, http://www.nytimes.com/2013/01/19/technology/with-graph-search-facebook-bets-on-more-sharing.html?pagewanted=1&_r=2&partner=rss&emc=rss (Page consultée le 28 janvier).