Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Retour sur la première édition du eCOM SBK

Retour vers le futur : fallait être au eCOM SBK!

28 février 2017Par Nmédia
Catégorie :

Alors que nous étions déjà familiers avec l’eCOM MTL (Montréal), nous avons eu le privilège de participer à titre de partenaire à la première édition de l’événement à Sherbrooke : l’eCOM SBK. Le 23 février dernier, notre équipe de 4 joyeux lurons a été dépêchée pour l’occasion, et nous avons eu le plaisir d’assister à 7 conférences entrecoupées de réseautage et d'une séance de zumba (« Haaaa c’est ça de la zumba! » s'est émerveillé Jack).

[img]image-ecom-1.jpg|450|left|false|eCOM SBK|[/img] [img]image-ecom-sbk-1.jpg|450|left|false|eCOM SBK|[/img]

Voici ce que nous souhaitons vous partager concernant cette journée « numérique ».

Ce qui a retenu l'attention de Mélanie, notre coordonnatrice aux communications

1. Prenez le temps de bien choisir votre plateforme de commerce électronique car elle va nous suivre pendant plusieurs années!

[img]monsieur-ecommerce-1.jpg|450|left|false|eCOM SBK|[/img]

C’est le premier conseil judicieux de David Grégoire, fondateur de Monsieur eCommerce. Toutefois, selon lui, le contenu d'un site peut être rédigé par n’importe qui. Je ne peux pas être d'accord avec lui! Avouons que n’importe qui va écrire n’importe quoi en s’adressant à n’importe qui! On est loin des bonnes pratiques Web...

2. Le futur existe déjà, souligne Luc Tremblay, vice-président stratégie numérique de Cogeco Media. Au diable les mots, voici quelques chiffres!

  • Croissance des médias numériques de 21 % au cours de la dernière année.
  • Google et Facebook profitent de 90 % de cette croissance.
  • Si certains en doutaient encore, la grande tendance c'est le mobile.
  • Si d’autres l’ignoraient, la tendance est aussi à la vidéo.
  • Que va devenir la radio au cours des prochaines années?
  • En rafale : 136 millions d’américains écoutent plus de 12 h de radio par semaine, l’écoute de contenu audio se fait à 73 % sur téléphone intelligent, les plus jeunes consomment beaucoup de produits de streaming, le comportement change de façon drastique dès l’âge de 35 ans, les radios anglophones vont chercher davantage d’écoute francophone et les playlisters sont nombreux. Bref, on retiendra surtout que la radio a de l’avenir à Montréal, qui est la ville #1 de la perte de temps dans le trafic!
[img]amazon-1.jpg|450|left|false|eCOM SBK|[/img]

3. Vous êtes une entreprise locale et vous vendez vos produits sur Amazon?Offrez ce que les consommateurs recherchent au bon prix, nous dit Éric Paul, président de Génération eCom qui confirme également qu’il y a plus de gens qui cherchent leurs produits sur Amazon que sur Google. Il souligne aussi l’importance des feedbacks en précisant : les internautes partageront facilement leurs mauvaises expériences sans pour autant s’arrêter sur les bonnes, voilà pourquoi il est important de déployer les efforts requis pour avoir des commentaires positifs.

4. Quelle promesse de livraison est-on capable de faire, mais surtout de respecter? Telle est la première question à se poser quand on veut vendre des produits à distance selon Marc Smith, directeur, stratégie et développement du marché du cybercommerce à Postes Canada. Si vous ne connaissez pas Uber rush, soyez curieux et allez y jeter un oeil. Vous y trouverez de bonnes pistes d’avenir en matière de livraison.

[img]postes-canada-1.jpg|450|left|false|eCOM SBK|[/img] [img]sept-24-gsoft-1.jpg|450|left|false|eCOM SBK|[/img]

5. Investir dans la culture d’entreprise c’est payant! L’importance de trouver son ADN, voilà ce que sont venus souligner Louis-Philippe Péloquin, président de Sept24 et Nikolas Aubertin ambassadeur de marque de GSOFT/OFFICEVIBE. D’autant que les besoins, attentes et valeurs diffèrent d’une génération à l’autre. Saviez-vous que 90 % des milléniaux considèrent leurs amis comme la source d’information la plus fiable? En d’autres termes, votre marque employeur vous aidera à recruter de meilleurs candidats, réduire votre coût d'embauche et votre budget de placement média.

La marque employeur n’influence pas seulement votre recrutement, mais aussi votre réputation. Vous avez tout à y gagner : « Notre culture est notre plus bel accomplissement », affirme Nikolas. Si on ne peut pas tous offrir des vacances illimitées à nos employés, on peut quand même stimuler la fierté et l’engagement des employés, n’est-ce pas?

6. Avoir un partenaire d’affaires fiable nous dit Guillaume Robert, directeur général de RMSTATOR qui, dans sa conférence sur le succès du numérique en mode B2B, souligne aussi l’importance de se renouveler : comprendre l’évolution du marché, devancer la demande, offrir du contenu, se tenir au courant des nouvelles tendances, et il retient ici toute mon attention avec sa mention de « rester humble ».

[img]medium-message-1.jpg|450|left|false|eCOM SBK|[/img]

7.« The medium is the message » soutient Richard Cohene, directeur, Commerce de détail Canada et commerce en ligne Facebook. Allez voir du côté de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, vous trouverez quelques pistes d’avenir intéressantes. Le concept d'audience personnalisée devrait aussi vous aider. C'est simple : faire campagne directement avec les gens avec qui on a déjà fait affaires. Paraîtrait-il aussi que Facebook Messenger aurait de l’avenir dans vos communications business.

Peu importe ce que vous déciderez de tester ou non pour enrichir votre paysage numérique, comme l’a si bien dit Louis-Philippe Péloquin, « c’est dans l'action que vous allez avoir des résultats ». Et croyez-le ou non, c'est le bon moment pour être dans l'action. Si vous êtes nostalgique en vous disant que « c'est plus comme c'était », remontez-vous le moral avec ces bons mots de Luc Tremblay : « Les opportunités sont excitantes, c'est un moment extraordinaire pour être en vie, apprendre de nouvelles façons de faire du média et de servir les consommateurs ». À la bonne heure, vivons cette vie extraordinaire et continuons de partager ensemble sur ce que cette vie nous permet de réaliser.

[img]citation-barack-obama-1.jpg|450|center|false|eCOM SBK|[/img]

Les highlights de Jack, spécialiste en marketing numérique

C’est toujours un plaisir d'assister à des événements sur le numérique. C’est encore plus vrai lorsque l’un de ces événements est organisé tout près de notre lieu de travail (c’est vrai que Drummondville est au centre de tout, mais une sortie à Sherbrooke pour un événement eCOM, c’est très attrayant). Ayant déjà assisté au eCOM MTL dans le passé, mes attentes étaient déjà très élevées!

Voici donc 4 points forts de ma journée :

  1. Dans la conférence « L’impact stratégique de la logistique et la livraison sur l’expérience client », un aspect m’a beaucoup interpellé : la promesse de livraison est très importante pour le consommateur, mais tenir cette promesse de la part de l’entreprise est encore plus important. Il est essentiel d’offrir une livraison rapide aux consommateurs, mais si vous n’êtes pas en mesure de tenir vos promesses de délais, ne vous mouillez pas!
  2. La conférence « Vendre sur Amazon pour une entreprise locale » était très intéressante dans sa façon d’aborder les différents aspects à prendre en considération pour bien réussir son implantation sur les « marketplaces ».
  3. Le succès du numérique en mode B2B, voici une conférence qui s’accorde très bien avec la vision nmédienne du numérique. Les entreprises B2B ont plusieurs façons de profiter du numérique et cette conférence a permis à plusieurs entrepreneurs de constater que les stratégies numériques s’adaptent aux réalités d’entreprises autant B2B que B2C.
  4. Comment passer sous silence la conférence conjointe de SEPT24 et GSOFT! Plusieurs éléments très intéressants ont été soulevés concernant l’importance de la marque employeur et du bonheur des employés pour recruter, mais également comme outils de vente. Chapeau aux différents efforts qui sont déployés dans ces entreprises pour engager les employés en plus de les rallier autour de valeurs communes!

Pour terminer, je tiens à honorer l’organisation du premier eCOM SBK. La journée s’est très bien déroulée et les gens d’affaires de Sherbrooke ont répondu présents. Félicitations à Stéphane Ricoul et son équipe!

Notre point de vue d’exposant d’après Louis-David, VP UX et performance numérique

Nous avons tout d’abord été agréablement surpris de l’initiative des organisateurs. Habituellement, les exposants sont positionnés dans un corridor ou dans une salle à l’extérieur des auditoriums. Ainsi, on invite les gens à se déplacer dans ces zones lors des pauses ou des activités de réseautage. Cela peut rendre les journées particulièrement longues et nous devons attendre à notre kiosque entre les activités de réseautage.

Pour le eCOM SBK, nous étions dans la section arrière du parterre du magnifique Théâtre Granada. Nous avons donc pu écouter les conférences toute la journée avec les autres participants. Cela facilitait aussi la visibilité des kiosques et les déplacements vers ces derniers. Seul petit irritant, les couloirs entre les exposants étaient parfois très étroits, ce qui nuisait à la circulation vers certains kiosques.

Cette configuration limitait aussi le nombre d'exposants à 6 ou 7, rendant notre présence encore plus intéressante.

Grâce à cette formule, nous avons pu rencontrer futurs clients, partenaires et fournisseurs. Si la circulation n’était pas facilitée et que le nombre de visiteurs était relativement restreint, ce fut compensé par la qualité de nos rencontres.

À quand un eCOM à Drummondville?

Outre le fait qu’il fût très plaisant de se déplacer à Sherbrooke, nous sommes tous d’avis qu’un tel événement à Drummondville serait le bienvenu : eCOM DMV, ça sonne bien, non?

Selon Jack, « ce serait spectaculaire »! Et même lorsqu’on a demandé son feedback à Mélanie Chouinard, notre directrice à la clientèle, sa réponse était sans équivoque : « On espère un évènement du genre à Drummondville ». Louis-David y voit « un objectif à atteindre ». Quant à Mélanie Dugué, elle anticipe une belle opportunité de mettre à profit ses talents d'organisatrice d'événements pour donner un coup de main aux chefs d'orchestre officiels de l'événement!

En attendant, on se donne rendez-vous au eCOM SBK 2018 puisqu’on sait déjà de source sûre que l’expérience sera renouvelée. Et d’ici là, vous serez peut-être intéressés d'aller vous inspirer au eCOM RIM (à Rimouski) le 20 avril ou au eCOM MTL les 13 & 14 septembre prochains.