Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
La révolution de l’Internet des objets

La révolution de l’Internet des objets

29 août 2014Par Yves Légaré
Catégorie :

Le Web 2.0 est une révolution que nous vivons depuis déjà quelques années. Les entreprises désireuses de profiter des avantages du Web 2.0 ont dû s’adapter et se réinventer pour ainsi devenir des « Entreprises 2.0 » ou « E2.0 ». Que vous ayez fait le saut ou non à cette époque, on parle aujourd’hui de l’Internet des objets (de l’anglais Internet of Things ou IoT) qui promet de plus grandes opportunités encore, mais aussi de grands défis pour les entreprises. Ces dernières devront de nouveau s’adapter et se réinventer pour se démarquer.

Qu’est-ce que l’« Internet des objets »?

Le terme « Internet des objets » (formulé parfois « Internet des choses ») n’est pas nouveau. Il a été inventé il y a une vingtaine d’années pour décrire un monde où les « objets », pouvant être des dispositifs ou des capteurs, sont à la fois intelligents et connectés, avec la capacité de recueillir et de partager des données qui, lorsqu’elles sont combinées et analysées, nous permettent d’établir des relations, d’émettre des hypothèses et même de faire des prédictions.

Imaginez une application de maintenance d’une usine qui reçoit en temps réel les données des différents capteurs (vitesse, température, usure, etc), connaît les données de durée de vie de chacune de ces composantes, leur historique de bris (ainsi que les données s’y rattachant), qui permettrait d’analyser le tout, et de cibler les problématiques avant même qu’elles ne surviennent. Tout le monde sait qu’un arrêt de production dû à des bris engendre des conséquences (coût, délais, etc.) astronomiques et ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres. Qui n’a pas déjà rêvé ou vu dans une émission télé d’avant-garde, un « fameux » réfrigérateur intelligent, qui connaît son contenu ainsi que les habitudes de consommation du propriétaire, et qui passe la commande d’épicerie tout seul via Internet? Ce dernier exemple est une application de l’Internet des objets qui pourrait permettre à une entreprise de commander, produire et expédier selon les règles du « Just in time » et ce, de façon automatique ou autonome.

Sommes-nous réellement déjà rendus là?

La réponse est oui! Plusieurs facteurs* se rencontrent présentement pour créer un climat propice à l’adoption de cette nouvelle vague :

  • Les coûts sont en baisse. Les coûts de certains composants de l’Internet des objets tels que les puces, les services de cloud computing, les GPS, les accéléromètres, la connectivité, et d’autres technologies ont baissé et sont maintenant à la portée de la plupart des organisations. En outre, la puissance de traitement est de plus en plus abordable et l’infonuagique davantage disponible, ce qui permet d’élargir considérablement la capacité à traiter de très grandes quantités de données.

 

  • La demande de dispositifs connectés s’accélère. De plus en plus, les entreprises et les consommateurs se rendent compte de la valeur des choses connectées. Le marché atteint des milliards et au-delà.

 

  • Les options des appareils sont en expansion. Tout, des ampoules aux machines à laver, en passant par les terminaux des points de vente, est de plus en plus connecté. Ce phénomène continue de se propager, qu’il soit câblé, sans fil, Wi-Fi, Bluetooth, cellulaire, ou autre. Les composants sont de plus en plus puissants : par exemple, de minuscules puces électroniques sont maintenant capables non seulement de connectivité, mais aussi d’exécuter un logiciel beaucoup plus avancé que jamais auparavant.

 

  • Plus de machines se parlent entre elles. Beaucoup de solutions Machine-to-Machine (M2M) sont développées. Vodafone prévoit que 50 pour cent des entreprises auront adopté des technologies de communication M2M d’ici 2020. (1)

 

  • Le logiciel est plus avancé que jamais. De grandes entreprises informatiques mettent les capacités d’analyse de données de haut niveau entre les mains des sociétés du monde entier.

 

  • Les retombées économiques sont énormes. L’Internet des objets a le potentiel de créer un impact économique de 2,7 trillions de dollars à 6,2 trillions de dollars par an d’ici 2025, selon McKinsey mondial Institute. (2)

Plusieurs investissent beaucoup dans l’Internet des objets. Microsoft en est un très bon exemple. Les avantages ne connaissent pas encore de limites. Tout dépend ce que vous en ferez. Saurez-vous en profiter ?

*Ces facteurs ont été traduits de l’anglais. (3)

Références

(1) Vodafone, The M2M Adoption Barometer, June 2013.

(2) McKinsey Global Institute, Disruptive technologies : Advances that will transform life, business, and the global economy, May 2013.

(3) http://download.microsoft.com/download/E/1/F/E1FFDADF-C0FF-4E72-A834-B173A079F393/Microsoft_Internet_of_Things_White_Paper.pdf

Autres sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_des_objets

http://www.microsoft.com/windowsembedded/en-us/internet-of-things.aspx

Autres articles pertinents

Voir tous les articles