Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
No_image-blogue

Les applications Internet riches (Rich Internet Application)

8 février 2016Par Karine Samson
Catégorie :

Aujourd’hui, personne n’est jamais bien loin d’un ordinateur avec connexion Internet, et ce, que cet ordinateur prenne la forme d’un poste de travail, d’un portable, d’une tablette ou d’un téléphone intelligent.

Ce ne sont plus seulement les Computer Geeks qui collectionnent les engins technologiques, le grand public les utilise à bon escient et de façon quotidienne : il lit ses courriels à son ordinateur portable au petit matin, les consulte sur son téléphone intelligent un peu plus tard, y répond par le biais de son ordinateur de bureau et, lors d’une réunion, il les consulte de nouveau sur sa tablette, etc. Bref, quelle que soit la technologie utilisée, les attentes au niveau de l’accessibilité des fonctionnalités restent souvent les mêmes… pour tous!

Ah… ces « applications de bureau »!

Ce changement dans les habitudes de consommation des outils technologiques a mis en relief certaines faiblesses des plateformes communément appelées « les applications de bureau » (desktop application), ces applications qui nécessitent une installation. L’une des plus connues est la gamme Microsoft Office qui compte, entre autres, Word, Excel, PowerPoint, etc.

Les applications de bureau nécessitent l’installation d’un logiciel et souvent l’achat de licences pour chaque environnement dans lequel ils sont utilisés. C’est un peu l’équivalent des encyclopédies papier d’autrefois.

Ainsi, les logiciels bureau (ou applications) deviennent désuets et nécessitent des mises à jour — lorsque disponibles — ou de nouvelles installations, voire le rachat de celui-ci. De plus, les logiciels bureau fonctionnent souvent en « vase clos », c’est-à-dire que ceux-ci n’interagissent pas avec d’autres postes de travail qui n’ont pas installé lesdites applications de bureau.

La raison d’être des applications Web

C’est pour apporter des solutions à ces désagréments que sont apparues les « applications Web » qui sont, ni plus ni moins, des logiciels accessibles par un navigateur Internet tel Internet Explorer, Google Chrome, Safari, Firefox, etc.

Puis, plus récemment, sont apparues les applications Internet riches (Rich Internet Application) qui combinent certains des avantages des « applications de bureau » et des « applications Web » en offrant un juste équilibre entre puissance, ergonomie et accessibilité.

Les applications Internet riches se démarquent donc des applications Web par l’interactivité qu’elles offrent : support multimédia (vidéo, son, image, typographie), rétroactions, accès aux périphériques du poste, interactivité avec d’autres internautes en temps réel, etc. Facebook est un excellent exemple d’application Internet riche : la plateforme supporte la vidéo, le son, l’image, possède un système de clavardage, de messagerie et j’en passe… beaucoup!

En revanche, eBay, populaire site d'enchères en ligne, est une application Web dite « pauvre », car elle offre peu d’interaction entre l’utilisateur et sa plateforme elle-même, soit l’application.

Comparaison des avantages des types de logiciels applicatifs*

[img]tableau-logiciel-applicatifs.jpg|600|center|false|Tableau illustrant une tendance générale|[/img]

* Tableau à titre indicatif. Illustration d’une tendance générale et non absolue.

Les applications Internet riches peuvent être utilisées à bien des sauces. Bien qu’elles soient réputées pour être moins puissantes que les applications de bureau ou les applications Web et qu’elles soient dépendantes du lien Internet, elles restent variées et très impressionnantes.

Les applications Internet riches peuvent remplacer des logiciels complets tels que : le traitement de texte, la retouche d’images, le montage vidéo, la comptabilité et la gestion de clientèle, etc. Toutefois, elles sont particulièrement populaires pour le développement d’outils collaboratifs en ligne, d’outils de personnalisation à la volée, de dashboard et bien sûr de jeux! En voici quelques exemples.

Exemples d’applications Internet riches par type

Logiciel – Aviary
Traitement d’images et de sons
Flash

Outils collaboratifs – Google Docs
Traitement de texte et chiffrier en temps réel
JavaScript

« Personnalisateurs » – Mockup Builder
Outils de création de diagrammes en fil de fer
Silverlight

Dashboard – Netvibes
Tableau de bord personnalisé en veille stratégique sur le Web
HTML5/JavaScript

Jeux en ligne - Bearville
Plateforme ludo-éducative permettant l’interaction entre les joueurs à travers des minijeux
Flash

 

Les technologies

Les technologies utilisées dans la diffusion des applications Internet riches posent, une fois de plus, un problème de portabilité, c’est-à-dire dans leur capacité à fonctionner plus ou moins facilement dans différents environnements. Trois technologies se distinguent des autres au niveau de leur pénétration dans le marché : Adobe Flash, Microsoft Sylverlight et HTML/JavaScript/AJAX.

Les deux premiers nécessitent l’installation d’un plug-in (Flash et Sylverlight), alors que le troisième nécessite simplement un navigateur Internet de nouvelle génération.

Adobe Flash

Adobe Flash offre un support de périphériques très enviable et une gestion de la 3D exceptionnelle.

Presque 100 % des internautes possèdent le plug-in et l’interface visuelle facilite le développement de petites applications très visuelles.

Malheureusement, la technologie n’est pas supportée sur iPhone et iPad. Autre point négatif, l’indexation dans les moteurs de recherche est rarement optimale, la visibilité du site Web s’en trouvant affectée, puisque difficilement trouvable sur Google ou Bing, par exemple.

Microsoft Silverlight

Silverlight supporte plusieurs langages de programmation et permet de scinder efficacement les aspects visuels et de la programmation du développement. Cela facilite l’entretien des applications et permet une meilleure collaboration entre designers et programmeurs Web.

Cependant, le plug-in de Silverlight est encore peu installé sur la majorité des postes sur le marché, les performances développées dépendent du poste de travail où elles sont utilisées et la technologie fait face au même problème d’indexation par les moteurs de recherche que Flash.

HTML/JavaScript/AJAX

Les applications en HTML/JavaScript ont pris un essor considérable dans les dernières années grâce à l’apparition de librairies puissantes et faciles d’intégration. Le support du CSS3 et du HTML5 qu’implémentent les nouveaux navigateurs Internet permet de nouvelles fonctionnalités à travers le concept de canevas et d’animation CSS.

Comme ces technologies sont complètement intégrées au navigateur Web, elles ne requièrent pas l’installation d’un plug-in, et permettent de développer des applications légères et flexibles. De plus, comme il ne s’agit pas d’une technologie propriétaire, elle représente le plus grand espoir au niveau de la portabilité, parce que les technologies open source sont entretenues et améliorées par une grande communauté de développeurs qui n’ont pas à acheter de logiciel propriétaire pour faire des développements sur lesdites technologies.

Il y a quelques années, Java avait également développé ce qu’on appelle des « Applets Java. » Ce type de diffusion est tombé en désuétude et Java a mis en place une nouvelle technologie, soit JavaFX, qui se rapproche des solutions d’Adobe et de Microsoft, mais toutefois, en permettant une interconnexion avec les autres applications en Java, lesquelles sont très nombreuses allant de l’application Web aux parcomètres! Dans cet article, je ne traiterai pas de JavaFX puisqu’il n’existe pas suffisamment d’exemples concrets quant à son utilisation.

Il s’agit là des technologies utilisées pour permettre l’interactivité avec l’usager. Les applications, quant à elles, pourront interagir avec d’autres systèmes (Web Services, base de données) en utilisant un autre langage généralement plus puissant : Java, ASP.net, PHP, Ruby, Perl, etc.

Comment exploiter les applications Internet riches au quotidien?

Au quotidien, que peuvent apporter les applications Internet riches à votre modèle d’affaires? Même si les exemples illustrés dans cet article sont impressionnants, sachez que de simples petites applications, développées sur mesure, peuvent générer de grandes retombées économiques ou éliminer les pertes de temps conséquentes.

Optimisation des processus d’affaires

Comme n’importe quelle application Web sur mesure, une de ses utilités les plus courantes est l’optimisation des processus d'affaires. Cela passe le plus souvent par la mise en place de Web Services qui communiquent et interagissent avec différents systèmes déjà en place afin d’éliminer ou de faciliter la saisie de données et d’éliminer les étapes inutiles. Ces applications interviennent également dans le cas où une machine peut faire mieux qu’un être humain!

Aspect ludique ou éducatif

Les applications Internet riches peuvent amener un aspect ludo-éducatif à votre site Internet, autant pour un organisme qui ferait de la sensibilisation pour une cause « X » que pour une entreprise qui doit transmettre des documents de formation à ses clients ou ses employés.

Opportunités d’affaires

Si vous avez l’idée de génie qui pourrait révolutionner votre secteur d’activité, les applications Internet riches peuvent être une opportunité d’affaires alléchante et être au centre de votre nouvelle entreprise en démarrage!

Prendre conscience des possibilités qu’offrent les applications Internet riches, c'est non seulement guetter les opportunités d’affaires, mais c’est aussi envisager l’utilisation de ces milliers d’outils disponibles sur le Web, lesquels répondent peut-être déjà à vos besoins en matière d’outils technologiques!