Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Conférence Build 2015 à San Francisco : Nmédia est sur place!

Première journée de Build : premier recap!

30 avril 2015Par Patrick Bélanger
Catégories :

Premier Keynote : Satya Nadella rentre sur scène et nous dévoile où en est Microsoft avec les technologies et surtout, où il s’en va.

Sur une note musicale pour commencer la journée

Satya Nadella commence par faire monter un partenaire venant de lancer il y a quelques semaines une application exclusive à Windows 8.1 qui révolutionne la façon dont nous pouvons écrire de la musique : Staffpad! J’ai justement acheté cette petite nouveauté la semaine passée et j’ai eu beaucoup de plaisir à tenter de retranscrire un thème cher aux Québécois. Moi qui ne suis vraiment pas un pro en ce qui concerne l’écriture de la musique, en une heure j’avais quasiment réalisé ce que je voulais.

Bref, c’était un bel exemple d’opportunité pour être efficace à travailler avec Windows. Cette petite introduction étant faite, Microsoft a rapporté ses trois objectifs de croissance où il compte s’affirmer : Azure, Windows et Office.

Azure : consolidation et innovation

Scott Guthrie prend la parole au sujet de Azure. Il évoque les 19 régions où sont déployés les colossaux centres de données, ce qui représente plus de puissance que Amazone et Google combinés! L’ensemble permet de contrôler présentement plus d’un million de serveurs. Ils ont réussi à cumuler plus de 500 nouveautés dans les derniers 12 mois. J’aurais pensé que ce serait l’annonce d’une année de consolidation : non, on consolide en même temps que l’on continue l’innovation. Autre fait intéressant : plus de 40% des revenus d’Azure proviennent des startups et des PME. J’imagine que l’on additionne les revenus de Office 365 et ceux de Dynamics Online à ces chiffres, où l’avantage pour les PME est incontesté.

Open source : on garde le cap!

On continue dans cette veine avec les détails de l’entente entre Docker et Microsoft qui permet d’obtenir des conteneurs pour encapsuler des technologies Microsoft, d’autres vendeurs et Open Source pour des déploiements vraiment simplifiés et sans conflits. Mark Russinovich, CTO de Azure, fait la démonstration de comment packager une application ASP.NET pour la déployer sur un serveur Linux directement à partir de Visual Studio, pour ensuite lancer une session de débogage distante sur un serveur Linux à partir de son IDE. Wow!

Et d’autres belles annonces

Une autre belle annonce accompagne ce flux de bonnes nouvelles : les versions packaged de .Net Core pour Windows, Linux et Mac sont présentement disponibles pour téléchargement en version preview !  Nous y voilà au début réel de la plateforme .Net portable partout!

J’ai d’autres annonces en banque pour vous, car la journée a vraiment été riche en nouveautés et expériences, mais j’en garde un peu pour plus tard!

Autres articles pertinents

Voir tous les articles