Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
agile

La méthode de gestion de projet Agile Discipliné, c’est quoi?

Au cours de la dernière année chez Nmédia, nous avons été impliqués dans des projets d’envergure nécessitant une méthodologie de travail efficace afin de livrer un produit de qualité. Croyant fermement aux avantages d’opter pour les stratégies agiles, nous avons emprunté le chemin Agile Discipliné (Disciplined Agile), mouvement qui prend de plus en plus d’ampleur avec le boom des startups.

Qu’est-ce qu’Agile Discipliné?

Cette pratique encadre le processus complet de livraison de projets informatiques. Bien que les très populaires Scrum et Kanban soient toujours d’actualité, ils sont surtout présents lors du développement logiciel. Agile Discipliné vient combler les carences possibles avant et après cette période de développement. Trois phases majeures ressortent de cette méthodologie.

[img]planification-projet-avec-agile-disciplinee.jpg|650|center|true|Schéma d'un tableau de planification de projet|[/img]

Phase 1 : Inception


C'est l'équivalent d'un sprint 0 où une panoplie d’activités sont requises pour obtenir le just enough sur des éléments nécessaires à la réalisation du projet (ex. : identifier les risques, planifier l’architecture sommaire, préparer une première version du carnet de produit, etc.). Cette itération – parce qu’elle est effectivement définie dans le temps – comprend une présentation aux décideurs pour obtenir l’appui au projet. On accepte ici que la totalité des décisions ne soit pas prise à la fin de l’itération.

Phase 2 : Construction


Il s'agit de la phase de développement habituelle où Scrum, Kanban, XP et autres méthodes agiles reconnues se combinent. Rappelons que l’agilité n’est pas une démarche fixe qui impose un processus rigoureux. Chaque projet est différent et l’important est de s’adapter en utilisant les outils mis à notre disposition pour développer le plus de valeur ajoutée.

Phase 3 : Transition


On parle ici de la phase de mise en production, notamment pour la livraison du Minimum Viable Product (MVP). Bien qu’en théorie, un Scrum devrait livrer un incrément prêt à aller en production après chaque sprint, en pratique le lancement d’un produit doit être encadré par d’autres opérations comme la mise en place des environnements, les formations aux utilisateurs et la communication du changement.

« Es-tu en train de me dire qu'on retourne au modèle en Cascades (Waterfall)? »

Non. Par contre, ce qu’il faut admettre, c’est que la technique Waterfall n’a pas que du mauvais. Oui, l’agilité augmente drastiquement les chances de succès d’un projet, mais elle n’indique pas que la programmation doit commencer au jour 1. La planification demeure toujours un gage de réussite. Ce qu’il faut retenir, c’est que les phases d’Inception et de Transition ajoutent un minimum d’encadrement au développement logiciel pour que le produit livré en soit un de qualité.

Une équipe élargie

Le processus Agile Discipliné propose un nouveau rôle important au sein d’une équipe : l’Architect Owner. Cette personne est responsable des décisions d’architecture pour l’équipe et facilite la création et l’évolution de la solution. Cet architecte doit collaborer avec le Product Owner dans la priorisation du Product Backlog, notamment parce que la réalisation technique fait partie de la valeur ajoutée au produit. Le processus Agile Discipliné reconnaît aussi qu’une équipe secondaire de spécialistes (ex. : administrateur de base de données) doit être identifiée et utilisée lorsque nécessaire.


[img]architecte-collabore-avec-product-owner.jpg|650|center|true|Schéma d'un casse-tête binaire complété par un software architect|[/img]

Cet article constitue une introduction très sommaire d’Agile Discipliné. Surveillez la prochaine itération où des concepts un peu plus avancés seront explorés.

Entre-temps, nous vous recommandons la lecture du livre Introduction to Disciplined Agile Delivery: A Small Agile Team’s Journey from Scrum to Continuous Delivery (Kindle Edition), par Scott Ambler et Mark Lines.