Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Votre site Web est-il vraiment accessible à tous?

Votre site Web est-il vraiment accessible à tous?

4 septembre 2017Par Louis-David Noël

L’accessibilité Web au Québec

En mai 2011, le gouvernement du Québec a voté une loi sur l’accessibilité Web des sites gouvernementaux et institutions parapubliques (cégeps, universités, hôpitaux, etc.). Cette loi, décrite dans les normes SGQRI-008, entrait en vigueur en mai 2012. Mais sait-on seulement ce qu’est l’accessibilité?

Beaucoup de gens confondent accessibilité et disponibilité du contenu. A priori, ces 2 termes peuvent sembler très similaires. Cependant, en Web, il existe une grande différence.

Qu’est-ce que l’accessibilité?

L’accessibilité Web est l’adaptation d’une plateforme Web à une personne possédant un handicap visuel, auditif, moteur ou cognitif, afin qu’elle soit en mesure de percevoir, comprendre et interagir avec le contenu Web. Le W3C, responsable de la standardisation du Web, décrit les normes internationales d’accessibilité dans le guide des bonnes pratiques WCAG 2.0 (Web Content Accessibility Guidelines).

Quant à la disponibilité de contenu, c'est le contenu de votre site qui est disponible en ligne, tout simplement. La différence est grande!

Handicap visuel

Bien sûr, il y a les aveugles, qui accéderont au Web grâce à la synthèse vocale ou aux afficheurs braille, mais il y a aussi d’ autres types de limitations, comme le daltonisme, la cécité partielle et les problèmes visuels associés au vieillissement. Cette vidéo explique bien comment un site adapté peut aider les personnes avec un déficit visuel.

Handicap auditif

Puisque l’information du Web est principalement visuelle, les malentendants sont souvent les principaux laissés pour compte. Lors de la production de contenu audio, il est important de penser aux contrastes sonores ou de fournir des sous-titres.

Handicap physique

On pense aux gens atteints de paralysie complète, mais aussi à ceux qui souffrent de tremblements ou de problèmes de motricité fine. Il faut donc prévoir un moyen alternatif à la réalisation des tâches pour les actions demandant beaucoup de précision. Il existe plusieurs innovations dans ce domaine (je vous invite à regarder cette vidéo pour bien comprendre comment ces inventions peuvent changer une vie).

Handicap cognitif

Enfin, les troubles de la mémoire, de la concentration et les déficiences intellectuelles sont d’autres limitations pour lesquelles une forme différente d’accessibilité doit être prévue. Simplifier l’interface, éviter les éléments de distraction et réduire la densité des textes sont autant de moyens de rendre accessible le contenu pour ce type d’internautes.

L’importance de l’accessibilité

Peu de fournisseurs et d’entreprises se donneront la peine de rendre un site accessible… par ignorance, manque d’intérêt ou simplement par omission. Si les édifices publics doivent être accessibles pour les gens souffrant d’un handicap moteur, les sites Web devraient aussi répondre à ce principe. Un site gouvernemental se doit de servir toute sa population de la manière la plus équitable possible.

Quels sont les avantages pour votre entreprise?

L’accessibilité peut améliorer de beaucoup la qualité de vie de plusieurs personnes handicapées. Elle peut leur permettre de bénéficier d’une plus grande autonomie ou d’un rôle plus actif dans la communauté, peu importe leur limitation physique.

Le vieillissement de la population fait en sorte que l’accessibilité trouve son utilité chez une proportion sans cesse grandissante de la société. Délaisser l’accessibilité, c’est donc délaisser un auditoire en constante croissance. D'autre part, la plupart des améliorations suggérées par l’accessibilité bénéficieront aux autres utilisateurs, et fortement à votre référencement Web.

L’accessibilité, à chaque étape du projet

L'accessibilité doit être prise en compte dans toutes les phases d’un projet : au moment de la rédaction, de la définition des termes utilisés et des mots-clés, du design fonctionnel et graphique, et surtout à l’intégration.

Comme le disait Denis Boudreau, ancien président d’Accessibilité Web : « Si la responsabilité des handicapés est de se donner les moyens d’accéder au Web, c’est la responsabilité des producteurs de contenu de le rendre accessible. »

Autres articles pertinents

Voir tous les articles