Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
No_image-blogue

Qui a besoin d’un site Web mobile?

8 février 2016Par Louis-David Noël

Avec plus de 24 millions d’abonnés mobiles en 2010 au Canada, les gens d’affaires canadiens ont vite compris qu’ils devaient profiter de l’engouement naissant afin de rejoindre leur clientèle. Ce médium a connu un essor important en 2007 avec l’arrivée des cellulaires permettant d’accéder à Internet convenablement (principalement l’iPhone). Depuis lors, le Web mobile demeure en constante croissance.

Malgré cela, plusieurs chefs d’entreprise hésitent encore à faire le grand saut, surtout en région. Ils se poseraient plutôt la question : « Ai-je besoin d’un site Web mobile? »

Le mobile chez nous

En 2010, au Québec, 68 % des gens avaient un cellulaire. Bien sûr, cette tendance est à la hausse, tout comme l’achat de téléphones intelligents permettant, entre autres, un accès au Web via un navigateur plus performant. En effet, un (1) Québécois sur dix (10) prévoit faire l’acquisition d’un téléphone intelligent au cours de l’année 20111!

Mais que se passe-t-il, ici, au Centre-du-Québec? Il est intéressant de savoir qu’en 2010, 60 % des gens de notre région possédaient un cellulaire comparativement à 42 % en 20091. Cette forte croissance nous permet de supposer qu’il y a un bon nombre d’appareils mobiles en circulation pouvant accéder à Internet grâce à la diminution des prix desdits appareils ainsi que des forfaits maintenant disponibles sur le marché.

Enfin, 13 % des Québécois ont accédé au Web par un appareil mobile et 69 % de ces utilisateurs le font au moins une fois par jour1.

Le Web mobile

Le Web mobile est bien différent du Web standard. Bien que les deux permettent d’accéder, la majorité du temps, à des contenus similaires, l’expérience d’utilisation est très différente entre ces deux plateformes. Nous n’avons qu’à penser à la taille de l’écran et à la rapidité de connexion pour en prendre conscience! De plus, l’expérience diffère aussi en ce qui a trait au contexte d’utilisation et au type d’information recherchée selon le médium.

Le contexte d’utilisation du Web mobile est très changeant. L’utilisateur peut être en déplacement, dans une salle d’attente, dans son salon, en situation de relaxation ou d’urgence, en pause au bureau, dans la file à l’épicerie, dans son lit, etc. Dans tous les cas, il y a un point commun : l’attention de l’utilisateur est divisée entre son environnement et la tâche qu’il est en train d’accomplir. C’est pour cette raison que le site consulté doit être adapté en fonction de ces conditions. Dans la grande majorité des cas, lorsque l’utilisateur prend une décision ou accomplit une tâche, le site Web mobile engendre un meilleur taux de réussite et de satisfaction qu’un site Web standard2.

Les habitudes d'utilisation

Plusieurs recherches ont démontré que le facteur le plus important dans l’adoption du Web mobile est l’instantanéité 3, 4. En effet, l’utilisation est souvent déclenchée par un besoin ponctuel ou spontané (transaction bancaire, recherche de directions ou coordonnées, etc.) C’est donc sans surprise que 92 % des utilisateurs québécois de Web mobile consultent les moteurs de recherche et que 58 % d'entre eux recherchent des informations géolocalisées1. Cette information est très intéressante pour les entrepreneurs de la région parce qu’une fois sur Internet, la grosseur de l’entreprise ne compte plus, c’est plutôt la facilité d’accès à l’information qui prédomine.

Étant donné que 89 % des utilisateurs considèrent leur recherche comme étant « indispensable » au moment où ils procèdent à ladite recherche et que 95 % utilisent leur téléphone pour consulter des informations4, les PME de la région auraient tout avantage à être présentes sur le Web mobile.

De plus, il faut savoir que 77 % des utilisateurs prennent contact avec l'entreprise ou le commerce suite à leur recherche 4 et que 43 % se rendent directement en magasin5.

Ai-je besoin d’un site Web mobile?

La question ne devrait pas être « ai-je besoin d’un site Web mobile? », mais plutôt « que devrais-je y retrouver? » Un site Web mobile n’a pas à être aussi étoffé que votre site standard, il suffit d’y offrir l’information recherchée par l’utilisateur. Parfois, il ne faudra que quelques pages mobiles afin de donner : adresse et coordonnée, heures d’ouverture ainsi que quelques offres promotionnelles. Ainsi, vous aurez une première expérience du Web mobile à faible coût. Les secteurs d’activité pour qui, selon moi, un site Web mobile serait indispensable sont :

  • Entreprises ou organisations touristiques;
  • Restaurants;
  • Hôtel;
  • Boutiques et autres commerces de détail;
  • Services-conseils;
  • Toute entreprise susceptible de traiter des urgences.

Avec la popularité croissante du Web mobile au Québec, il devient important que les PME soient présentes sur ce nouveau médium. Par exemple, avec un bon référencement local et un minimum d’informations pertinentes, une petite boutique sur Web mobile pourrait attirer une toute nouvelle clientèle qui, autrement, se serait peut-être tournée vers une grande surface.

De plus, il ne faut pas oublier les nouvelles habitudes des utilisateurs : avec l’arrivée du couchshopping6, le temps des fêtes pourrait pousser plusieurs de vos compétiteurs à mettre leur vitrine sur nos téléphones!

Plus de détails sur les sites Internet mobiles

Bibliographie

  1. NETENDANCES (2010). Un fort potentiel pour l’Internet mobile au Québec, 1 (3), Cefrio, Montréal, 16 p.
  2. NIELSEN, J. ET BUDIU, T. (2009?). Usability of Mobile Websites - 85 Design Guidelines for Improving Access to Web-Based Content and Services Through Mobile Devices, NNG group, Fremont (CA), 136 p.
  3. GOOGLE/IPSOS OTX MEDIACT (2011). «The Mobile Movement», Document PDF publié le 29 avril 2011, retrouvé le 20 juin 2011 à http://www.gstatic.com/ads/research/en/2011_TheMobileMovement.pdf
  4. WU, X. CHEN, Q. GUE, J (2008). Impact of M-Commerce on Business Models, IEEE Xplore, New York, 3p.
  5. STERLING, G. (2011). «AT&T: 43 Percent Of Local-Mobile Searchers “Walk Through The Door”». Document HTML publié le 21 avril 2011, retrouvé le 21 octobre 2011 à http://searchengineland.com/att-43-percent-of-local-mobile-searchers-walk-through-the-door-74198
  6. EMARKETER (2011). «What Role Will Mobile Play This Holiday Season?», document HTML retrouvé le 21 octobre 2011 à http://www.emarketer.com/Article.aspx?R=1008632

Autres articles pertinents

Voir tous les articles