Plusieurs postes sont disponibles chez Nmédia!Amène ton talent, on fournit le plaisir!
Passer de stagiaire ou employé à directeur : ça se peut chez Nmédia!

Passer de stagiaire ou employé à directeur : ça se peut chez Nmédia!

30 novembre 2017Par Nancy Lanoie
Catégorie :

On ne se le cachera pas, Nmédia prend de l'ampleur. Et pour nous aider à bien gérer cette expansion, on élargit notre comité de direction en y nommant 3 de nos Nmédiens de confiance.

Portraits de nos nouveaux directeurs.

Éric Sylvestre, directeur du développement applicatif

« Mon nouveau rôle m'a amené à comprendre que c'est pas juste une business : tout ce qu'on fait a un impact sur la vie des employés. »

Éric a été stagiaire, ensuite programmeur-analyste, gestionnaire de projets, scrum master et coordonnateur du développement. Il en a parcouru du chemin pour devenir directeur du développement applicatif! : « À même pas 30 ans, je suis sur un comité de direction! J'en suis vraiment fier. »

En plus de coordonner le travail quotidien des programmeurs-analystes, son nouveau rôle l'amène à gérer une grande part des ressources humaines dans le département de développement sur mesure : acquisition de talents, suivi des Nmédiens et entrevues font désormais partie de son quotidien, avec toutes leurs procédures. Éric doit les apprendre : « Et il y en a plus qu'on pense! »

Ce qu'il aime le plus dans son nouveau rôle? Recevoir les commentaires des employés directement. On oublie les rendez-vous, les Nmédiens viennent maintenant le voir directement : « Il y a beaucoup d'imprévus, et bien sûr, mon nouveau rôle implique un nombre incalculable de courriels! »

Ses projets? S'impliquer dans le développement des affaires, améliorer le quotidien des Nmédiens et bonifier le programme de mentorat au sein de l'entreprise : « Chaque nouvel employé et stagiaire a un mentor. Ils se rencontrent 30 minutes par semaine. C'est très formateur! »

Marc-Olivier Noël, directeur des opérations Web

« Mon objectif est qu'on soit fiers de tout ce qu'on livre aux clients. Je m'assure que l'équipe est efficace et qu'on livre de la qualité. »

Éric Sylvestre, Marc-Olivier Noël, Stéphane LépineMarc-Olivier a commencé comme designer d'interfaces chez Nmédia pour ensuite devenir responsable de l'équipe d'intégration et directeur artistique. La différence entre son poste précédent et celui de directeur des opérations Web? :

« Mon rôle a évolué, même si je garde mon rôle de directeur artistique pour la stratégie graphique des projets. Je ne travaille plus directement sur les projets, c'est plus une vision globale. J'assure une bonne gestion des priorités pour tous les projets et je suis vraiment dans le quotidien des Nmédiens. »

Être dans le quotidien des employés, ça implique quoi? C'est surtout être la personne-ressource pour leurs préoccupations. Ça lui permet d'être encore plus réactif pour sans cesse améliorer les processus internes et externes, tout ça dans le but de gagner en qualité et en productivité. Les outils internes l'aident aussi beaucoup : « Pour nos statistiques de projets, on utilise Power BI et c'est vraiment rendu précis. On peut mieux évaluer et tirer de bonnes conclusions. »

En ce moment, il y a une soixantaine d'employés chez Nmédia, mais ça pourrait très vite changer : « l'ajout des directeurs, c'est ça : on va être prêt pour l'expansion. Si demain matin on est 200 employés, on fait quoi? Il y a maintenant une plus grande équipe qui a un regard sur tout ».

Stéphane Lépine, directeur système, réseau et ALM

« Quand je travaille pas, je travaille. Sur ma maison, je veux dire. Regarde, j'ai encore du plâtre sur les mains d'en fin de semaine. Tu voulais me parler de quoi déjà? »

D'abord, la question que tout le monde se pose : c'est quoi « ALM » dans le titre de Stéphane? :

« ALM, c'est pour Application lifecycle management. C'est vraiment très connu en Europe, mais moins ici. Ça explique bien ce que je fais. En gros, c'est de développer de meilleures pratiques en développement et de s'assurer que tous les intervenants communiquent et soient au courant de ce qui se passe à chacune des étapes de la vie d'une application, de sa création à son développement, sa mise en production et sa mise au rancart. »

Quand on parle de développements de meilleures pratiques, ça peut avoir un impact majeur :

« Par exemple, avant, j'étais le seul qui pouvait mettre à jour notre CMS et ça me prenait entre 1 et 4 heures par semaine. Ça pouvait être n'importe quand : la fin de semaine, la nuit, etc. Maintenant, c'est un bouton, et ça prend 20 secondes. »

Et pour le volet opérationnel, Stéphane gère et administre les serveurs et les infrastructures internes et externes. C'est simple : tout doit fonctionner, tout le temps. Ça veut dire autant la gestion des postes de travail des Nmédiens (mon Outlook ne fonctionne plus) que celle des systèmes déployés à l'extérieur de Nmédia (mon site est inaccessible). C'est aussi Stéphane qui s'occupe de créer des tâches aux employés quand on est en développement sur mesure :

« On utilise JIRA pour savoir ce qu'on a à faire tous les jours. Moi, je m'assure que des tâches sont créées dans la plateforme, assignées aux employés et classées selon une suite logique. Je regarde aussi la progression des tâches. »

Chacune de ses décisions a un impact direct, majeur et immédiat. Et il aime ça.

Chez Nmédia, on aime voir progresser nos employés

Nmédia grandit, et notre équipe aussi! Joignez-vous à nous!